Réélue, mais recalée…

Zéro pointé pour les fautes de syntaxe et d'orthographe

Zéro pointé pour les fautes de syntaxe et d’orthographe

Les élections sont enfin terminée !
Beaucoup de nouvelles choses devraient donc maintenant nous attendre, sauf… sauf… les qualités rédactionnelles.

En effet, lorsque l’on regarde les documents émanant de notre autorité locale, force est de constater qu’ils seraient très mal notés dans nos écoles primaires.

Analyse des remerciements du maire, présents sur différents supports publics comme le blog de sa liste, son facebook…

Blog "Servir La Ferté Alais"

Blog « Servir La Ferté Alais »

Facebook de l'élue

Facebook de l’élue

  • 1re ligne, 2 erreurs : «  LES FERTOISES ET LES FERTOIS,
    Pourquoi une ouverture de guillemet, surtout qu’il n’est refermé nul part.
    De plus, derrière ce type de guillemet, il ne faut pas d’espace.
  • 2e ligne, 3 erreurs : dés le premier tour des élections Municipales
    C’est un accent grave qu’il faut dans le mot « dès », et non un accent aigu.
    Pourquoi une majuscule à « Municipales » ?
    A la rigueur, c’est à « Elections » qu’il en faudrait, comme pour « Conseil général », l’accent se situe sur le premier mot, le second n’étant que l’adjectif du premier.
  • 5e ligne, 3 erreurs : Merci à toutes et à Tous
    Encore une majuscule en milieu de phrase. Si on place une majuscule à « Tous » pour souligner ce mot, alors il en faut une aussi à « Toutes ».
    En fait, il n’en faut nulle part.
    Il manque également la ponctuation en fin de phrase.
  • 6e ligne, 4 erreurs : Marie-Annick PIERE Maire de la Ferté Alais
    Défauts de ponctuation, car il manque la virgule avant « Maire », et celle en bout de ligne.
    Majuscules : il n’y en a pas au mot « maire », par contre pour le nom propre « La Ferté Alais », il y en a à chaque début de mot. C’est étonnant de ne pas savoir écrire le nom de la commune dans laquelle on est élu depuis plusieurs années !
  • Dernière ligne, 5 erreurs : Et son Equipe pour SERVIR LA FERTE ALAIS
    Majuscules (encore) : il n’en faut pas à « et » car c’est la continuité de la phrase du dessus. Il n’en faut pas non plus à « équipe » car ce n’est pas un nom propre.
    Il convient d’entourer de guillemets le nom de sa liste « SERVIR LA FERTE ALAIS ».
    Ponctuation : il manque le point de fin de phrase.
    Et si le texte général commence par une ouverture de guillemets, il faudrait aussi les fermer, au moins en fin de texte.

17 erreurs dans un si petit texte, c’est donc un zéro pointé !

Author: LFA.net

Share This Post On

5 Comments

  1. Ah la forme , la forme , toujours la forme . Faudrait pas parler du fond hein ?

    Quid de l’abstention ? Des bulletins nuls ou blancs?

    Relativisons :

    Moins d’un tiers des électeurs a glissé son bulletin dans l’urne pour l’équipe servir LFA , liste classée Modem par la préfecture . Apolitique qu’ils disaient ?

    En général quand on se dit apolitique, on est de droite , ou on n’assume pas ses idées , c’est se positionner sur aucun sujet de la vie publique et sociétale , d’ailleurs comment peut-on se présenter aux élections sous l’étiquette apolitique ? mais là c’est une autre histoire.

    ps : 6455 communes sur 36682 ont voté au deuxième tour.

    Post a Reply
    • Bonsoir,

      Vous avez raison de souligner que le mode de calcul ne reflète pas forcément la réalité.
      Il y a 2564 inscrits sur les listes électorales de LFA, et seulement 771 ont votés pour « Servir LFA », ce qui ne représente que 30,07% des inscrits. On ose en effet appeler ça la majorité !
      Pire, on indique qu’il y a eu 1521 votes exprimés, alors qu’il y a eu 1591 votants, ce qui représente 70 votes nuls. Or, ces 70 personnes se sont bien exprimées en se déplaçant dans un bureau de vote, en refusant les 3 listes avec un vote nul. Cela nous fait donc 771 votes pour « Servir LFA » sur 1591 votant, soit un pourcentage de 48,46%. Dans ce calcul aussi, qui reflète une autre réalité, il n’y a toujours pas de majorité. Et pourtant, il n’y a pas eu de 2e tour !
      Le calcul ne tient pas compte des votes nuls pourtant exprimés, ce qui fait 771 vote sur 1521 exprimés, soit, finalement, un discutable 50,69%.
      Malheureusement, cela fait 40,68% des inscrits qui n’ont pas voté pour une liste. mais seulement 37,95% d’abstention sont comptés, car une fois de plus, les votes nuls ne sont pas comptés.
      Moralité, un vote nul n’est pas considéré comme démocratique, il semble pourtant que ces administrés ont manifestés leur idée.

      Cordialement

      Post a Reply
      • Une élection est organisée pour élire. Avec ce postulat de départ, il est parfaitement logique que les suffrages qui ne donnent des voix à personne ne soient pas comptabilisés… sinon personne ne serait élu ! CQFD. Ne demandons pas à la démocratie de scier la branche sur laquelle elle est assise !
        Les blancs et nuls ne seront jamais comptabilisés comme des suffrages exprimés. Néanmoins ils peuvent ‘faire le buzz’ s’ils sont suffisamment nombreux. Alors, peut-être un jour…

        Post a Reply
        • Un vote blanc ou nul est bien sciemment effectué, car l’électeur se déplace en bureau de vote pour le faire expressément. Il exprime donc une idée qui devrait être prise en compte.
          C’est tellement plus facile d’ignorer les contestataires…

          Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *